Apporter une réponse aux conduites addictives des jeunes

Jeunesse

L’État lance une nouvelle campagne pour faire connaître et valoriser les « Consultations Jeunes Consommateurs ».

Animées par des professionnels des addictions et de l’adolescence (médecins, psychologues, éducateurs), les « Consultations Jeunes Consommateurs » (CJC) accueillent, gratuitement, les jeunes de 12 à 25 ans ou leurs parents pour leur permettre de faire le point sur diverses consommations : alcool, cannabis, jeux vidéo, tabac…

Il existe aujourd’hui quelque 400 structures de ce type en France. Ce dispositif de proximité, confidentiel et gratuit, demeure néanmoins méconnu des familles. Voilà pourquoi la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), le ministère des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont lancé, le 12 janvier, une campagne à destination du grand public et des professionnels de santé pour mieux faire connaître les CJC.

À travers cette nouvelle campagne, inscrite dans le plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les  conduites addictives 2013-2017, l’État veut « soutenir les familles face aux conduites addictives chez les jeunes ». Elle vient parachever « le travail de renforcement de ce dispositif porté par les pouvoirs publics », indique la MILDECA.

La campagne présente la CJC comme étant « une réponse simple, accessible et efficace aux questions des jeunes et aux inquiétudes de leur entourage ». Ces consultations constituent un espace d’échange pour les familles et les jeunes concernés par les conduites addictives. Elles visent à évaluer la consommation du jeune, afin de lui apporter une réponse adaptée : suivi en CJC, réorientation vers d’autres structures… Objectif : « aider les jeunes et leur entourage à agir avant que l’addiction ne s’installe ».

Cette campagne grand public est diffusée en télévision jusqu’au 8 février. Elle comprend trois spots télé – cannabis, jeux vidéo, alcool -, qui renvoient vers la ligne de Drogue Info Service : 0 800 23 13 13.

« Les spots mettent en scène les visions caricaturales et fantasmées induites par des comportements potentiellement addictifs et montrent comment les CJC peuvent être un lieu de retour au dialogue entre l’adolescent et son entourage », précise la MILDECA. La campagne décline également un volet digital (bannières, intégration éditoriale, community management).

Affiches, dépliants, carte mémo… Un ensemble de documents d’information a été créé pour aider les professionnels de santé et l’ensemble des intervenants éducatifs, sociaux et sportifs à relayer le message auprès des jeunes. Ces différents supports ont été envoyés à plus de 90 000 destinataires.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum