Les « préoccupations prioritaires » de l’Uniopss

Lutte contre les exclusions
Lutte contre les exclusions

L’Uniopss interpelle le nouveau gouvernement, en lui adressant ses « préoccupations prioritaires pour les 5 ans à venir ».

Dans la continuité de sa plateforme pour l’élection présidentielle, l’Uniopss vient de publier ses « préoccupations prioritaires et demandes » pour la période 2012-2017. Véritable « feuille de route » à destination du nouveau gouvernement, ce volumineux document de 182 pages recense, secteur par secteur, « les actions prioritaires que les associations de solidarité souhaitent voir conduites durant le quinquennat ».

Les 58 « préoccupations prioritaires et demandes de l’Uniopss » sont regroupées en 11 thèmes :

  • Europe ;
  • Vie associative ;
  • Emploi, formation, ressources humaines ;
  • Démocratie sanitaire et régulation des institutions sociales et médico-sociales ;
  • Réforme de l’État et des collectivités territoriales ;
  • Tarification, coopération, contractualisation ;
  • Santé ;
  • Enfance, jeunesse, familles ;
  • Lutte contre la pauvreté et l’exclusion ;
  • Personnes âgées et personnes en situation de handicap ;
  • Outre-mer.

Ces « demandes concrètes » sont reliées par « un fil rouge, qui est celui de la restauration de la cohésion sociale, fortement entamée par les mutations et les crises successives qui traversent notre société », assure l’Uniopss.

Ces revendications de l’Uniopss « s’appuient sur des observations de terrain et une analyse transversale des problématiques des champs sanitaire, social et médico-social ». Il s’agit de « demandes concrètes », insiste l’Union. Elles soulignent, notamment, « la nécessité d’organiser une plus grande transversalité des politiques sociales, qui prenne en compte l’ensemble des besoins des personnes accompagnées », précise l’Uniopss.

Selon l’intérêt du lecteur ou du décideur, ces « préoccupations prioritaires peuvent être appréhendées dans leur intégralité, comme couvrant l’ensemble du champ d’action de notre mouvement, ou par chapitres, comme autant de focus sur des domaines spécifiques auxquels porter une attention particulière », explique l’Union. Son document est le fruit du travail collectif de ses membres. Regroupant plus de 100 adhérents nationaux et 23 unions régionales, l’Uniopss représente quelque 25 000 établissements et services du secteur !

Ces « préoccupations prioritaires » sont au cœur des rencontres de l’Uniopss avec la nouvelle équipe gouvernementale. Ainsi, les dirigeants de l’Union ont déjà été reçus à deux reprises à l’Élysée, par des conseillers du président de le République, mais également à Matignon et au ministère des Affaires sociales et de la Santé. En cette mi-juillet, ils entament un véritable marathon ministériel ! Voici le calendrier des rencontres programmées : le 12 juillet avec la ministre déléguée chargée de la Famille, Dominique Bertinotti ; le 16 juillet avec la ministre de la Justice, Christiane Taubira ; le 17 juillet avec la ministre déléguée chargée des Personnes âgées et de l’Autonomie, Michèle Delaunay ; le 18 juillet avec le ministre délégué à l’Économie sociale et solidaire, Benoît Hamon. D’autres rendez-vous sont en cours de préparation !

Document intégral à consulter sur : www.uniopss.asso.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum