Réforme de la formation professionnelle : ne pas oublier les personnes handicapées

Personnes handicapées

L’APF demande une prise en compte des besoins spécifiques des personnes en situation de handicap dans le cadre de la réforme à venir de la formation professionnelle.

Les négociations sur la réforme de la formation professionnelle ont débuté. Dans ce cadre, l’APF exige que les besoins spécifiques des personnes en situation de handicap soient pris en compte.

En effet, dans un contexte de fort taux de chômage (22 %, soit le double du taux de chômage de la population générale) et alors que la majorité des personnes en situation de handicap (salariés et demandeurs d’emploi) ont un niveau de formation et de qualification plus faible que la moyenne des salariés, la formation professionnelle constitue « un enjeu capital » pour ces dernières, pointe l’association.

Ainsi, pour accroitre significativement l’accès, le maintien, mais aussi l’évolution dans l’emploi des personnes en situation de handicap, l’APF a identifié « plusieurs leviers à activer » :

  • Prise en compte d’une majoration du compte personnel formation,
  • Mise en œuvre du conseil en évolution professionnelle,
  • Intégration d’un droit à l’accompagnement nécessaire.

L’association rappelle que l’enjeu de la formation concerne un million d’actifs handicapés, dont 60 % sont des actifs occupés et 40 % en demande d’emploi.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum