PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Éric Manoncourt

DGA Ressources humaines à Toulouse Métropole et à la ville de Toulouse

Éric Manoncourt, DGA Ressources humaines à Toulouse Métropole et à la ville de Toulouse

Crédit photo : Droits réservés

à propos de

Prénom : Éric

Nom : Manoncourt

Fonctions : DGA Ressources humaines


Organisme : Touloupe Métropole

« Avoir contribué au développement des projets du Château de Versailles est sûrement une source de fierté professionnelle. »

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Éric Manoncourt : Je suis Directeur Général Adjoint Ressources humaines à Toulouse Métropole et à la ville de Toulouse. La Direction des Ressources humaines comme l'essentiel des fonctions support est mutualisée entre la ville de Toulouse (8 000 agents) et Toulouse Métropole (5 000 agents).

Membre du Comité de Direction Générale, je suis notamment chargé d'accompagner les évolutions des organisations des directions dans le contexte du très fort développement économique et démographique du territoire toulousain.

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Éric Manoncourt : Après une première expérience en collectivité locale, j'ai très vite été intéressé par les métiers des consultants compte tenu de la variété des tâches, de la diversité des missions confiées et de la diversité des interlocuteurs rencontrés. J'ai ainsi travaillé plusieurs années en qualité de consultant en recrutement chez Light Consultants puis, souhaitant élargir mon spectre d'intervention, comme consultant en organisation chez Duranton Consultants. Après ces années dans le monde du conseil, j'ai souhaité intégré une collectivité locale afin d'agir à l'échelon local dans la durée. J'ai ainsi intégré comme DRH de la ville de Montigny-le-Bretonneux, une collectivité locale membre de la Communauté d'Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines. Très intéressé notamment par les enjeux autour du développement de l'intercommunalité, j'ai pris les fonctions de DRH de la ville de Versailles et de Versailles Grand Parc.

J'ai ensuite saisi l'opportunité de rejoindre le Château de Versailles en tant que DRH afin de découvrir le fonctionnement d'un établissement public culturel sous la tutelle du ministère de la Culture et de travailler avec les professionnels chargés de l'entretien, de la conservation et du développement de ce patrimoine exceptionnel.

En terme de formation, j'ai complété ma formation initiale en Ressources Humaines à l'IGS (Institut de Gestion Sociale) par, quelques années plus tard, le cursus en formation continue du Master en Management Public de Sciences Po Paris. Cette expérience a été très prenante mais particulièrement riche pour se plonger dans les ouvrages de sociologie du travail de Crozier et écouter les cours de Friedberg par exemple.

Citez le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Éric Manoncourt : Avoir contribué au développement des projets du Château de Versailles est sûrement une source de fierté professionnelle. Pour ce faire il est nécessaire de bien prendre le temps de comprendre les spécificités des métiers, les formations et les usages de chacun d'entre eux afin ensuite de travailler à leurs évolutions. Combiner un travail de terrain en allant dans les ateliers des ébénistes d'art, des fontainiers ou des jardiniers pour ensuite travailler avec eux à l'amélioration de leurs conditions de travail ou à l'évolution de leurs organisations est absolument passionnant. Dans le même temps, il faut négocier le nombre d'emplois avec les autorités de tutelle de la Culture et de Bercy pour continuer à développer la multitude d'activités et/ou de projets du Château.

Avez-vous un rêve que vous souhaiteriez concrétiser ?

Éric Manoncourt : J'aimerais travailler à l'international pour l'UNESCO.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Éric Manoncourt : Un engagement permanent afin de concilier l'indispensable réactivité nécessaire pour répondre aux besoins des territoires et des agents, tout en menant des réformes de fond, complexes mais structurant l'évolution des organisations de la Fonction publique.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Éric Manoncourt : L'écoute, la capacité d'agir et de décider et l'humilité.

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Éric Manoncourt : Michel Serres est un philosophe que je lis et que j'écoutais très régulièrement à la radio. Sa vision des évolutions du monde et des hommes est pour moi une source d'inspiration. Sa sagesse et sa lucidité permettent de prendre du recul sur le quotidien et l'immédiateté. Quand il a accepté mon invitation de venir parler devant les agents du Château de Versailles j'en ai ressenti une très grande fierté et j'ai passé 3 heures passionnantes à ses cotés.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Éric Manoncourt : Le développement de l'intercommunalité avec les transferts d’agents, la mutualisation des services, l’harmonisation des politiques ressources humaines et les périodes de raréfaction des ressources qui nous obligent à revoir les habitudes, les process et les organisations .

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !

Réagissez à cet article sur le forum