PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Florian Lavoyer

Directeur général adjoint à la Vie sociale de la Ville de Bouguenais

Florian Lavoyer, Directeur général adjoint à la Vie sociale de la ville de Bouguenais

Crédit photo : Droits réservés

à propos de

Prénom : Florian

Nom : Lavoyer

Fonctions : Directeur général adjoint à la Vie sociale


Organisme : Ville de Bouguenais

« Partager et rester attentif à la place de l’humain. Au-delà de la satisfaction intellectuelle que me procure ma fonction, je mesure toute la responsabilité qui m'incombe, à soutenir les liens entre les services et avec les partenaires, pour dégager des réponses adaptées et servir l'intérêt général. Je suis soucieux de préserver une proximité avec les agents et de rester dans l'échange de façon régulière. »

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Florian Lavoyer : J'ai pris mes fonctions depuis le 1er octobre à la direction générale de la Vie Sociale de la Ville de Bouguenais (20 000 habitants, commune de Nantes Métropole).

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Florian Lavoyer : Titulaire d'un Master II en santé publique et environnement et d'un diplôme d'infirmier, je m'inscris dans la formation en continu pour enrichir mes connaissances, garder la capacité à prendre du recul et à être innovant.

J'ai débuté ma carrière en tant qu'infirmier en soins généraux et psychiatrie en France et en Suisse. J'ai rejoint en 2002 la Direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse Seine-Saint-Denis en tant que conseiller prévention santé sécurité et conditions de travail, puis évolué en 2012 à la fonction de conseiller technique interrégional Île-de-France et Outre-Mer - ministère de la Justice. Parallèlement, j'ai été référent pédagogique en méthodologie de projet auprès d'étudiants en Master de Santé publique à l'Université de Lorraine, puis intervenant pour l'Institut régional d'administration à Nantes en 2018. Depuis 3 ans, je suis administrateur de l'IREPS (Instance régionale d'éducation et de promotion de la santé) des Pays de la Loire.

En 2016, j'ai pris le poste de responsable des services de Promotion de la santé et de soins infirmiers à domicile à la Ville de Bouguenais. Une expérience très enrichissante, une fonction à la fois très opérationnelle et transversale : de l'élaboration des projets de services, de l'évaluation et démarche qualité, de préparation budgétaire, du pilotage d'activités à la communication.

C'est par intérêt pour une approche globale de l'action sociale que j'ai proposé ma candidature à la direction générale à la Vie Sociale composée de 4 services et comptant près de 190 agents : l'Action Sanitaire et Sociale (CCAS, CESAM, CLIC, Aides à domicile, Secteur Santé), la Petite-Enfance, l'Enfance-Jeunesse, le Développement social. Je rencontre actuellement les équipes et passe en revue les différents projets. Il est important de prendre de la hauteur pour adopter une vision systémique ; j'entends déjà la volonté des uns et des autres de créer ou de renforcer les liens entre services pour agir en complémentarité sur le territoire.

Aussi j'aborde ma nouvelle fonction de directeur général à la Vie sociale, avec humilité et partage les valeurs fortes de la direction générale, de l'écoute et de la transversalité.

Citez le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Florian Lavoyer : J'ai participé au déploiement de la promotion de la santé à l'échelle de 14 territoires – Île-de-France et Outre-Mer dans le cadre de ma fonction de conseiller technique interrégional ainsi qu'à la mise en place d'une démarche qualité (évaluation interne, audit, évaluation de projet) auprès des 70 directions. L'objectif était de créer un référentiel pour accompagner les cadres de direction, les soutenir et les conseiller. Enfin, je suis assez fier d'avoir impulsé l'organisation de deux éditions « semaine pour la qualité Vie au travail », en lien étroit avec la direction générale, la direction des ressources humaines, et à laquelle l'ANACT a pu être associée. L'occasion de travailler avec des agents de toutes catégories, volontaires pour réfléchir de façon globale aux questions de bien-être physique et psychique.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Florian Lavoyer : Je crois très fort au lien social, en l'humain, à la notion de service au public. Au-delà de la satisfaction intellectuelle que me procure ma fonction, je mesure toute la responsabilité qui m'incombe, à soutenir les liens entre les services et avec les partenaires pour dégager des réponses adaptées et servir l'intérêt général. Je suis soucieux de préserver une proximité avec les agents et de rester dans l'échange de façon régulière.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Florian Lavoyer : Respecter les impératifs liés à la réalisation des objectifs tout en s'adaptant et en restant ouvert à d'autres chemins. Il est alors nécessaire de combiner confiance, courage, humilité et écoute bienveillante de l'autre. La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe, c'est d'apprendre à danser sous la pluie. (Sénèque)

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Florian Lavoyer : Je pense en particulier à des rencontres structurantes, des personnalités avec lesquelles j'ai coécrit des articles, partagé des expériences fortes. Le Docteur Françoise Marchand-Buttin, une femme charismatique qui portait un regard tellement positif sur l'homme, initiatrice d'une démarche promotrice de santé au sein de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) avec, au centre, le développement des compétences psychosociales de ces jeunes ainsi que la qualité de vie au travail au sein de l'administration. L'écriture à plusieurs mains participe à enrichir les points de vue, une complémentarité qui donne force à l'analyse, et j'ai eu la chance de le faire avec plusieurs personnes de grandes qualité... Je pense notamment au Docteur Patricia Pâme, qui a également eu l'occasion d'intervenir auprès du SSIAD dans le cadre d'un projet de formation/action soutenu par la Fondation de France. Relativiser ses pratiques en les comparant avec des collègues, s'alimenter en nouvelles idées ; je n'hésite pas à solliciter des temps de « tutorat mentora », pour rester dans une dynamique d'apprentissage et « d'autoformation ». J'entretiens des relations avec des anciens collègues, j'adhère à des réseaux de personnes qui partagent des valeurs communes et le sens du service public.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Florian Lavoyer : Les enjeux actuels conduisent nécessairement à soutenir et renforcer la transversalité, les liens entre le domaine social et les autres compétences de la collectivité. Permettre aux agents d'évoluer, de s'accomplir dans un climat de confiance et développer leur potentiel au service de l'intérêt général.

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !