PORTRAITS
D'ACTEURS PUBLICS

"Découvrez les personnalités
  qui donnent de l'élan à l'action
  publique."

Isabelle de Miguel

Directrice générale adjointe des services « Ressources » à la communauté d'agglomération Paris Saclay

Isabelle de Miguel, Directrice générale adjointe des services « ressources »

Crédit photo : Droits réservés

à propos de

Prénom : Isabelle

Nom : de Miguel

Fonctions : DGA Ressources


« La force de la territoriale c'est d'avoir cette triple dimension relationnelle élus, équipes, usagers et presque matricielle. Le défi est de mettre en cohérence ces dimensions. »

Quelles sont vos fonctions actuelles ?

Isabelle de Miguel : Je suis actuellement DGA Ressources à la communauté d'agglomération Paris Saclay.

Quelles ont été les grandes étapes de votre parcours professionnel ?

Isabelle de Miguel : Après avoir fait mes études en économie et finances à l'université Paris Dauphine, j'ai commencé ma carrière comme directrice financière à Chaville, dans les Hauts-de-Seine puis comme DGA et DGS. Après 12 riches années dans cette commune, j'ai rejoint Maurepas, dans les Yvelines, comme DGS. C'est à cette époque que j'ai choisi de compléter ma formation universitaire initiale par un master en management des politiques publiques à Sciences Po Paris. Dans le cadre de ce master, j'ai travaillé pendant plus d'un an en groupe pour le Louvre sur l'open data.

C'est ensuite à Châtenay-Malabry dans les Hauts-de-Seine, que j'ai continué ma carrière comme DGA Ressources ; c'est à cette époque que j'ai passé et réussi mon examen pro d'administrateur. Je souhaitais travailler dans une interco, lorsque s'est présentée l'opportunité de rejoindre la communauté d'agglomération Paris Saclay. C'est une fierté de travailler pour un territoire d'exception comme celui ci, dont l'ADN de la collectivité est l'innovation. C'est une administration où tout est ouvert, où on est stimulé par l'environnement pour faire et développer.

En parallèle de ces évolutions professionnelles, j'ai eu quatre enfants et si l'équilibre n'est pas toujours évident à établir, je tiens à concilier dans ma vie ces deux dimensions : travail et famille. Je ne conçois pas l'une sans l'autre.

Citez le projet qui vous a le plus marqué et dont vous êtes le plus fier ?

Isabelle de Miguel : La réalisation de l'assainissement d'un quartier de Mopti au Mali dans le cadre d'actions de coopérations décentralisées. Nous avons mobilisé beaucoup de financeurs pour un très beau résultat. J'ai eu le sentiment d'avoir été utile. Ce fût une formidable aventure humaine.

Avez-vous un rêve que vous souhaiteriez concrétiser ?

Isabelle de Miguel : Ce serait d'enseigner et faire de la recherche universitaire en complément de mon activité professionnelle. Je suis par ailleurs très intéressée par le domaine de l'évaluation des politiques publiques qui est encore assez embryonnaire en collectivités.

Comment décririez-vous votre engagement personnel en tant qu’acteur public ?

Isabelle de Miguel : Épouser un territoire et un projet politique et mettre toute son énergie, son intelligence, et ses convictions à la réussite de ce projet.

Quelles sont les qualités essentielles inhérentes à vos fonctions ?

Isabelle de Miguel : Je crois qu'il faut à la fois avoir une culture du résultat, savoir mobilier et transmettre son enthousiasme et aimer travailler en équipe. Je crois beaucoup à l'intelligence collective. Enfin deux qualités au-dessus de toutes les autres : l'humilité et la simplicité. « Je sais que je ne sais rien » (Socrate).

Quelles sont les rencontres qui vous ont le plus marqué dans votre carrière ?

Isabelle de Miguel : Il n'y a pas une mais une multitude de rencontres qui m'ont façonnée et m'ont permise de progresser. Les élus avec qui j'ai travaillé et qui m'ont fait confiance. J'ai été et je suis impressionnée par leur volonté et leur engagement. Les équipes et les collègues avec qui j'ai eu le plaisir de travailler, qui m'ont parfois bousculée et toujours stimulée. Les administrés et les usagers qui donnent du sens à notre travail. J'ai beaucoup aimé mes postes en commune car le contact est quotidien. C'est la force de la territoriale d'avoir cette triple dimension relationnelle et presque matricielle. Le défi est de mettre en cohérence ces dimensions.

Quels sont les deux changements les plus importants qui ont impacté votre carrière ?

Isabelle de Miguel : La raréfaction des ressources qui nous oblige à sortir des sentiers battus, à innover et à être créatif. Et l'intercommunalité, car il s'agit de rechercher le bon niveau d'exercice de compétences et d'optimiser le couple communes/intercommunalité.

À Paris Saclay, j'ai pu mettre en œuvre ce à quoi je crois beaucoup, la mutualisation de services. J'ai développé avec mes collègues des communes et de l'agglo des services communs : systèmes d'informations, commande publique, ingénierie technique, financier (volet fiscalité)... Et d'autres sont en projet.

Tous les portraits

Club des portraits d'acteurs publics

Rejoindre le club des portraits d'acteurs publics ?

Si vous souhaitez proposer votre candidature ou celle d'une personnalité, contactez nous !

Réagissez à cet article sur le forum