Des indicateurs pour mesurer le degré de satisfaction des patients hospitalisés

Santé

Via un questionnaire commun à tous les hôpitaux, dès 2011, l’opinion des patients sur leur séjour sera consignée dans un « indicateur public de satisfaction des patients hospitalisés ».

La recherche de l’amélioration de la qualité des soins en tenant compte de l’avis des patients est le but visé par le questionnaire de mesure de satisfaction des patients hospitalisés. À partir de 2011, ce questionnaire commun va être généralisé aux 1 300 établissements de santé, publics et privés, pratiquant une activité de médecine, de chirurgie ou d’obstétrique. Les questions porteront sur l’accueil, l’information du patient, la communication et les relations avec les professionnels de santé, la commodité de la chambre, la qualité des services, la prise en charge de la douleur… Chaque établissement pourra y ajouter des questions optionnelles pour mesurer l’état de satisfaction de telle prestation spécifique. Une expérimentation auprès de CH, CHU, Centre de lutte contre le cancer…, a démontré un taux minimal de participation des patients de l’ordre de 70 %. Le ministère de la Santé publiera les résultats moyens d’une enquête téléphonique auprès de 150 000 patients hospitalisés pour l’ensemble des établissements en 2011. Les résultats détaillés par établissement seront publiés en 2012. Cet « indicateur de satisfaction des patients hospitalisés » vient compléter le dispositif déjà existant depuis janvier 2010, comportant les éléments suivants :

  • tableau de bord des infections nosocomiales ;
  • indicateur de la qualité globale de la prise en charge du patient.

D’autres indicateurs de qualité sont à l’étude.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum