Le Professeur Berland élu président de l’EHESP

Santé

Le Professeur Yvon Berland a été élu le 13 juillet président de l’École des hautes études en santé publique par le conseil d’administration de cet établissement.

Le Professeur Yvon Berland a été élu le 13 juillet président de l’EHESP par le conseil d’administration de l’établissement. Ancien doyen de la faculté de médecine de Marseille, il est actuellement président de l’université de la Méditerranée à Aix-Marseille, depuis 2004. Après avoir présidé la commission santé de la Conférence des présidents d’université (CPU), il est aujourd’hui vice-président de la CPU. Il préside également, depuis 2003, l’Observatoire national des Professions de Santé (ONDPS). Il a également présidé le PRES Aix-Marseille Université, pendant un an (de septembre 2008 à septembre 2009). Interne des hôpitaux de Marseille, le Professeur Berland (60 ans) a été nommé professeur des universités, praticien hospitalier, en 1988 et pris la direction du service de néphrologie hémodialyse à l’hôpital Sainte-Marguerite. Il a ensuite pris, en 2000, la direction du service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale à l’hôpital de la Conception. Il est également médecin coordonnateur du centre d’investigation clinique de Marseille depuis 1995. Il succède à la présidence de l’EHESP, au Professeur Jean-François Mattéï, dont il est un proche collègue à la faculté de médecine d’Aix-Marseille. Dans son discours aux administrateurs de l’École, le Professeur Berland a notamment déclaré : « On ne conduit pas un établissement, une institution, une équipe, sans leur adhésion profonde au projet vers lequel on tend. On n’obtient pas cette adhésion sans discussions en profondeur sur le sens que l’on donne à son action. Et tout cela n’a aucun sens, tant que l’on ne porte pas une attention particulière et volontariste sur le bien-être au travail des uns et des autres, quelle que soit sa position, son rang ou son statut, étudiant, élève, personnel enseignant ou non enseignant. Chacun doit sentir le profond respect qui lui est dû. À cela aussi, je veillerai personnellement. »

L’École des hautes études en santé publique (EHESP)

Cet établissement public de l’État à caractère scientifique, culturel et professionnel, forme les cadres supérieurs de la santé et du secteur social, au niveau national et international. L’EHESP exerce une double mission de formation et de recherche en santé publique et action sociale. Son ambition est de nourrir un dialogue fructueux entre deux cultures complémentaires : la santé publique et le management.

L’EHESP est membre fondateur du Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Sorbonne Paris Cité, membre associé de l’Université européenne de Bretagne (UEB) et membre de la Conférence des grandes écoles. L’EHESP a le statut de « grand établissement » (loi du 9 août 2004 et décret du 7 décembre 2006).

L’école emploie 80 enseignants auxquels s’ajoutent 1 800 conférenciers, pour former 1 300 élèves, sans compter la formation continue (5 000 stagiaires et 250 sessions) et la préparation aux concours (800 inscrits).

 

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum