Marisol Touraine réitère son soutien aux anti-ordres professionnels

Santé

HOSPIMEDIA – Le vent semble bel et bien tourner en défaveur de l’Ordre national des infirmiers (ONI). Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, « souhaite engager rapidement des modifications législatives sur l’obligation d’adhérer aux ordres professionnels », écrit-elle dans une lettre du 6 juillet faisant réponse au courrier de l’intersyndicale CFDT, CFTC, CGT, FO, SNICS-FSU, SUD et UNSA concernant l’ordre infirmier. La ministre se dit en effet « consciente des difficultés rencontrées par certains professionnels opposés aux règles édictées » .

Dans un communiqué, l’intersyndicale se félicite de cette officialisation et demande à être associée aux discussions sur le transfert des responsabilités et missions de l’ONI.

Elle rappelle à la ministre l’urgence de légiférer, afin de soustraire les professionnels salariés de l’obligation d’adhésion ordinale aux conseils nationaux de l’ordre des infirmiers, mais aussi de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes et de l’ordre des pédicures-podologues.

P.H.

Tous droits réservés 2001/2012 – HOSPIMEDIA
Les informations publiées par HOSPIMEDIA sont réservées au seul usage de ses abonnés. Pour toute demande de droits de reproduction et de diffusion, contacter HOSPIMEDIA (copyright@hospimedia.fr). Plus d’information sur le copyright et le droit d’auteur appliqués aux contenus publiés par HOSPIMEDIA dans la rubrique conditions d’utilisation.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum