Management stratégique de l'information

 
Ce produit n'est plus disponible à la vente

Management stratégique de l'information

Trouvez la bonne information et sachez l'exploiter !

Nous sommes désolés, mais ce produit n'est plus en vente, si vous êtes intéressé par cette thématique, contactez-nous

L'accès direct aux mots du texte

Une base de données des documents en texte intégral permet d’accéder directement à n’importe quel terme qui la compose. Le fait d’interroger les énormes index constitués par l’indexation de tous les mots de textes confronte le documentaliste et l’utilisateur aux problèmes de bruit (documents non pertinents retrouvés) et de silence (documents pertinents non retrouvés). Ce chapitre explique les raisons de ces phénomènes et leurs conséquences tout en recherchant par ailleurs leurs remèdes.

Problèmes générés par l'accès direct : le bruit et le silence

Une base de données des documents en texte intégral (par exemple, les archives du quotidien Le Monde) permet d'accéder directement à n'importe lequel des termes qui la composent ; il en est de même pour les immenses bases de données des agrégateurs de contenus mentionnés plus haut. Mais le fait d'interroger les énormes index constitués par l'indexation de tous les mots de textes confronte le documentaliste (et aussi l'utilisateur) aux importants problèmes de bruit et de silence :

Bruit

Silence

Documents non pertinents retrouvés

Documents pertinents non retrouvés

En d'autres termes, il s'agit du taux de rappel non compensé par le taux de précision :

Taux de rappel

Taux de précision

Ensemble de documents retrouvés

Documents pertinents retrouvés

Termes discriminants

Sont considérés comme des termes suffisamment discriminants la plupart des « noms propres », c'est-à-dire les noms des personnes et des institutions. Sauf exceptions (du type « Jean Dupont »), les noms propres permettent une recherche efficace et, dans la plupart des cas, exhaustive. Habituellement ils ne génèrent pas de bruit documentaire et n'entraînent pas non plus de silence.

Il en va autrement pour la majorité des termes dits « noms communs ». Il va de soi que l'accès à un mot aussi courant que le terme « politique » ou « roman », dans les archives du Monde, générera...

Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous pour accéder à la publication dans son intégralité.