La CNSA et la DGCS apportent leur soutien à la filière d’aide et de soin à domicile de la Croix-Rouge française

Aide à domicile

Dans le cadre d’une convention de deux ans, la Croix-Rouge française va bénéficier d’une aide financière de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) afin de moderniser sa filière d’aide et de soin à domicile.

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) ont décidé de s’engager auprès de la Croix-Rouge française pour soutenir sa filière d’aide et de soin à domicile. La CNSA va, ainsi, lui allouer un peu plus d’1,2 million d’euros « pour soutenir le développement de ses services d’aide à domicile destinés aux personnes âgées et aux personnes handicapées et accompagner la démarche qualité qu’ils ont engagée ».

Une convention a été signée pour une durée de deux ans. Celle-ci doit permettre de :

  • Moderniser les systèmes d’information métier des services d’aide et d’accompagnement à domicile, grâce à la dématérialisation des dossiers et à la télégestion. Dotés d’ordinateur portable, les professionnels pourront, désormais, saisir depuis le domicile de la personne les informations collectées lors de l’évaluation de ses besoins. La généralisation de l’utilisation d’un logiciel dédié améliorera la qualité du service rendu grâce au suivi de l’effectivité des prestations en temps réel (gestion des prises en charge, des plannings, de la facturation, du paiement des mandataires…).
  • Améliorer l’organisation des services d’aide et d’accompagnement à domicile pour renforcer la qualité du service rendu. La Croix-Rouge française poursuivra, ainsi, la structuration initiée en 2006. Pour aller au-delà du regroupement et de la mutualisation des services au niveau départemental, elle développera des services polyvalents d’aide et de soin à domicile (SPASAD).
  • Accompagner les services d’aide et d’accompagnement à domicile dans leur démarche qualité et vers une certification Afnor (norme NF X 50-056). Un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) et un service d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD) sont déjà certifiés. Dans un premier temps, la Croix-Rouge française établira un état des lieux des actions qualité mises en œuvre par ses services. Puis, elle proposera des formations à ses professionnels pour, à terme, aboutir à la certification.
  • Améliorer l’accompagnement des nouveaux salariés et des contrats aidés, dans le cadre de la valorisation des métiers du domicile, grâce à la formation de tuteurs et à un partenariat avec le Pôle emploi.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum