Développer la formation des salariés d’entreprises privées des services à la personne

Aide à domicile

Avec l’aide financière de la CNSA, AGEFOS-PME va former 3 000 personnes par an pendant 3 ans.

AGEFOS PME et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) ont signé, le 16 novembre, un accord-cadre visant à développer, dans des entreprises privées de services à la personne, les actions de formation et de qualification des salariés en matière d’accompagnement des personnes en situation de perte d’autonomie. Cet accord-cadre triennal vise à accompagner la structuration et la professionnalisation du secteur. Le coût global des actions s’élève à près de 12 millions d’euros pour les années 2015 à 2017. Pour l’année 2015, la CNSA participe à hauteur de 1,4 million d’euros.

Les actions prévues concerneront près de 3 000 personnes par an. Elles portent sur cinq axes.

Axe 1 : Des actions de formation de qualification

Ce premier axe vise l’accompagnement de la professionnalisation des acteurs et participera à l’augmentation du nombre de salariés certifiés, tout en améliorant la reconnaissance des métiers et l’accompagnement des personnes en situation de perte d’autonomie.

Axe 2 : Des actions de formation de professionnalisation

L’objectif est de permettre aux salariés de bénéficier de la formation professionnelle continue tout au long de la vie pour réaliser des modules de formation spécifiques à leurs besoins d’acquisition et/ou de développement de compétences dans le domaine de l’accompagnement des personnes en situation de perte d’autonomie à leur domicile et/ou porteuses de handicaps.

Axe 3 : Parcours d’accès à l’emploi dans le secteur des services à la personne

Les principaux enjeux de cet axe sont :

  • d’attirer de nouveaux publics vers les métiers du secteur des services à la personne ;
  • de répondre aux besoins importants de personnes qualifiées pour faire face au vieillissement de la population française et aux besoins d’accompagnement des personnes en situation de handicap ou de perte d’autonomie.

Ainsi, la mise en œuvre de formations dans le cadre des Préparations opérationnelles à l’emploi collectives (POEC) permettra à des demandeurs d’emplois d’acquérir une certification partielle ou un titre liés aux métiers de l’aide à la personne.

Axe 4 : Des dispositifs spécifiques associés aux orientations nationales

En réponse aux besoins de décloisonnement et de complémentarité de l’aide et du soin, il s’agit d’augmenter le nombre de salariés formés à l’accompagnement des personnes en situation de perte d’autonomie (notamment par la formation d’assistant de soins en gérontologie), en application des plans nationaux, et en professionnalisant les nouveaux métiers.

Axe 5 : pilotage national de l’accord-cadre

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum