Apprentissage précoce : c’est non pour le nouveau Président

Éducation

Dès avant son investiture, François Hollande s’est engagé à supprimer la possibilité d’entrée précoce en apprentissage, créée par la loi Cherpion. Reste à savoir si cette annonce sera bien suivie d’effets.

Le décret relatif à l’accès au dispositif d’initiation aux métiers en alternance pour les élèves souhaitant être accueillis en centre de formation d’apprentis sous statut scolaire a été pris en application de la loi Cherpion. Depuis, les critiques affluent devant ce qui est considéré comme un apprentissage précoce puisqu’on peut désormais y postuler à 15 ans, soit avant le terme de la scolarité obligatoire. Le nouveau Président s’est engagé à supprimer cette mesure mais souhaite aussi que « les offres de formation sous statut scolaire et sous apprentissage deviennent complémentaires et non pas concurrentes ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum