Menu actualité

Thématiques

Actualité

Covid-19 : baisse du nombre de classes fermées, hausse des tests réalisés

Publié - par

Le nombre de classes fermées à cause du Covid-19 cette semaine s’établit à 4 578, soit 0,9 % des classes du pays, en baisse de moitié par rapport à la semaine précédente en raison d’un nouveau protocole, selon des chiffres communiqués vendredi 3 décembre 2021 par le ministère de l’Éducation nationale.

Covid-19 : baisse du nombre de classes fermées, hausse des tests réalisés

Depuis le 29 novembre 2021, il n’y a plus de fermeture de classe dans les écoles primaires dès le premier cas de Covid-19 détecté chez un élève. Seuls ceux testés positifs sont isolés. Dans le détail, 33 550 cas ont été confirmés cette semaine chez les élèves (soit 0,27 % du total des élèves) et 2 145 parmi le personnel. La semaine précédente, on comptait 21 976 cas de Covid-19 chez les élèves et 1 562 du côté des personnels. Cela a entraîné au niveau national la fermeture de 4 578 classes, contre 8 890 la semaine précédente.

Les nouvelles procédures expliquent également une augmentation des tests salivaires réalisés : 227 717 entre le 22 et le 29 novembre 2021, contre 190 487 la semaine précédente. « Nous avons environ 4 500 classes fermées, en nette diminution, c’est l’objectif que nous recherchions », s’est félicité vendredi 3 décembre 2021 dans la matinée le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer en déplacement avec Brigitte Macron dans le Val-de-Marne. « Notre objectif était d’avoir plus de classes ouvertes avec le nouveau protocole. Parallèlement, on a aussi beaucoup plus de tests qui sont faits car les familles ont pris la responsabilité d’aller dans les pharmacies, chez leurs médecins pour les tests des enfants », a-t-il ajouté. Selon lui, « on arrive à avoir à la fois la sécurité, c’est-à-dire pas d’enfants contaminés dans les classes, mais aussi un maximum de classes ouvertes ». Le ministre a rappelé que « sur les tests en classe, on est toujours autour de 200 000 par semaine, ça monte lentement », soulignant qu’il y avait « seulement 50 % d’autorisations parentales ». Mais des tests « sont faits en ville par les parents et les chiffres augmentent de jour en jour », a-t-il insisté.

Les élèves de 6e sont incités depuis lundi 29 novembre à réaliser deux autotests par semaine, le ministère justifiant cette mesure par le fait que les enfants composant ces classes ont moins de 12 ans et ne sont pas vaccinés. Une nouvelle vague de Covid-19 touche la France. Jeudi 2 décembre 2021, 48 416 cas ont été recensés, soit une moyenne quotidienne sur 7 jours de 36 700, contre moins de 6 000 un mois auparavant.

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2021