Evaluation des enseignants : une réforme critiquée

Éducation

Des projets d’arrêté et de décret sont à l’étude pour modifier en profondeur le système d’évaluation, d’inspection et de notation des enseignants des premier et second degrés. Quels sont l’historique et les enjeux de ce chantier ministériel ?

Ces deux projets de décret et d’arrêté sont prévus pour la rentrée 2012, ce qui laisse peu de temps aux discussions. Pour l’heure, seules quelques réunions et annonces ont été faites, aucun processus de négociation n’a été lancé. Le plus surprenant reste la manière dont les syndicats ont pris connaissance de ces textes, via une fuite dans le Café pédagogique, le 15 novembre dernier. Leur réaction a été immédiate : une grève est prévue le 15 décembre, ainsi qu’une pétition nationale.

Historique

Ces textes s’inscrivent dans le cadre du « pacte de carrière » lancé en 2009 par Luc Chatel, ministre de l’Education nationale. L’objectif, mettre en œuvre un plan global pour des enseignants « mieux valorisés, mieux rémunérés, mieux accompagnés dans leur filière », et qui puissent espérer des perspectives d’évolution plus intéressantes. La révision en profondeur de l’évaluation et du déroulement de la carrière des enseignants s’inspire du dispositif de rénovation du système d’évaluation de l’ensemble des fonctionnaires d’État, prévu par la loi n° 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, et par le décret n° 2010-888 du 28 juillet 2010 portant sur les conditions générales d’appréciation de la valeur professionnelle des fonctionnaires de l’État.

La volonté ministérielle
 
Luc Chatel considère le système d’évaluation actuel comme insatisfaisant. L’analyse conduite par la Direction générale des ressources humaines à l’issue de la consultation qu’elle a menée auprès des enseignants, des personnels de direction et des corps d’inspection fin mars 2011, le confirmerait. Selon le ministère, les critères d’appréciation de la valeur professionnelle des enseignants doivent évoluer en même temps que leurs nouvelles missions et l’enrichissement de leurs compétences. Aujourd’hui, ceux-ci reposent essentiellement sur l’évaluation pédagogique. L’idée serait d’introduire « des critères objectifs, transparents et connus de tous » pour apprécier la valeur professionnelle des enseignants.
 

En savoir plus
Pétition nationale des syndicats

Sur le même sujet :

Evaluation des enseignants : la grève du 15 décembre est maintenue (article du 28 novembre 2011)
Evaluation des enseignants : vers une refonte totale (article du 25 novembre 2011)

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum