Évaluation des IEN et des IA-IPR : un projet d’arrêté met fin au rôle de l’IGEN

Éducation

Les références au rôle de l’Inspection générale de l’Éducation nationale (IGEN) dans la procédure d’évaluation des inspecteurs de l’Éducation nationale (IEN) et des inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux (IA-IPR) sont supprimées par un projet d’arrêté examiné lors du comité technique paritaire ministériel (CTPM) du 10 mars 2010.

Ce projet d’arrêté, qui devrait être prochainement publié au Journal officiel, a recueilli une large approbation des membres du CTPM. Il fait suite au relevé de conclusions relatives aux IEN, signé par le Sien-Unsa, syndicat majoritaire dans ce corps, en septembre 2008, à l’issue d’un protocole de discussions avec le ministère de l’Éducation nationale.

Le temps des prérogatives de l’IGEN dans le processus d’évaluation des IEN et IA-IPR est donc révolu, en particulier :

  • le « rapport d’expertise » sur « la valeur professionnelle de l’inspecteur », après l’avoir observé « dans l’exercice de ses missions » ;
  • la consultation de l’IGEN pour établir la lettre de mission pluriannuelle de chaque inspecteur ;
  • la désignation par le recteur des inspecteurs devant être évalués, qui se faisait « en concertation avec le doyen de l’IGEN ».

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf Projet d’arrêté modifiant l’arrêté du 11 août 2005 relatif aux conditions générales d’évaluation des inspecteurs d’académie-inspecteurs pédagogiques régionaux et des inspecteurs de l’Éducation nationale

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum