Exit le rapport Grosperrin

Éducation

Le 6 juillet 2011, la commission des affaires culturelles et de l’éducation de l’Assemblée nationale a rejeté la publication du rapport d’information sur la formation initiale et les modalités de recrutement des enseignants. Au cœur du débat : la proposition de suppression des concours enseignants.

La 20e proposition de ce rapport prévoyait de « remplacer le concours par le master et [de] confier aux autorités académiques ou aux établissements le soin de recruter sur la base d’un entretien professionnel les enseignants ». Visiblement, la crispation des députés se cristallise autour de la question du statut de fonctionnaire, critique dont se défend Jacques Grosperrin qui estime que les députés « n’ont pas compris le sens de cette proposition ». À y regarder de près, au vu des réactions que cette proposition a suscitées dans le monde éducatif, les députés en question ne doivent pas être les seuls à n’avoir pas tout « compris ». En tout état de cause, c’est le rapport entier qui a été rejeté…

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum