Fichage des élèves : des précautions s’imposent

Éducation

Dans une note à l’attention des chefs d’établissement le 3 septembre dernier, le ministère de l’Éducation nationale les appelle à une grande vigilance vis-à-vis de certains logiciels de gestion de notes.

C’est en se basant sur une interpellation de la Cnil (à la suite de plusieurs plaintes) que le secrétaire général du ministère met en garde les chefs d’établissement. Des contrôles ont été effectués dans des collèges et lycées au sujet de la constitution de fichiers à travers les logiciels de notes.

Il est ainsi rappelé que tous les traitements proposés par des éditeurs privés, utilisés dans ces établissements, doivent être déclarés à la Cnil. Ils ne sont en effet pas couverts par une déclaration nationale ou académique ; ils doivent bien faire l’objet de formalités préalables. Sont particulièrement visés les logiciels Pronote, Nota Bene ou Molière.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum