La Centrale du ministère de l’Éducation nationale se réorganise

Éducation

Un décret fixe la nouvelle organisation de l’administration centrale des ministères de l’Éducation nationale et de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Les principales modifications concernant l’Éducation nationale portent sur :

  • des prérogatives accrues au secrétaire général en matière de « coordination interdirectionnelle, d’animation des services déconcentrés et de modernisation administrative » ;
  • l’installation d’une direction du numérique pour l’éducation en phase avec la mise en place du « service public du numérique éducatif » ;
  • des précisions sur les missions des grandes directions : la DGRH, la DAF, la Depp.

Le texte entrera en vigueur le 31 mars 2014.

Texte de référence :

Pour en savoir plus :

Livre blanc

L'éducation numérique, un enjeu majeur pour les collectivités

Téléchargez

En matière d’éducation numérique, la France accuse un retard significatif sur de nombreux pays (usages pédagogiques et équipement). Or le développement des TICE constitue un véritable enjeu de territoire pour l’égalité des chances, pour la réussite scolaire et comme levier d’intégration sociale. Plus que jamais, la mise en place de partenariats adaptés entre l’État et les collectivités territoriales s’avère indispensable pour redéfinir et mettre en œuvre une politique numérique nationale et locale performante.

Au sommaire de ce numéro :

  • L’équipement des établissements scolaires
  • Gouvernance et inégalités territoriales
  • Les leviers d’une politique globale et locale
  • Efficience du système éducatif et observatoire
  • Les élus et le numérique
  • Les collectivités bâtissent les établissements scolaires du XXIe siècle
  • Vers de nouveaux bassins territoriaux d’éducation numérique
  • Atelier « Éducation, Numérique et Territoires » de la mission Ecoter

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum