L’ARF souhaite le transfert des gestionnaires et des comptables aux régions

Éducation

Lors du colloque international « Nouvelle gouvernance, territoire et performance publique des établissements éducatifs », organisé à Poitiers le vendredi 19 novembre 2010, l’Association des régions de France (ARF) a évoqué la poursuite de la décentralisation en matière de transfert des personnels de l’Éducation nationale aux collectivités territoriales. Les gestionnaires et les comptables des EPLE sont explicitement visés.

Jean-Paul Denanot, président du conseil régional du Limousin et président de la commission Formation professionnelle et apprentissage de l’Association des régions de France (ARF), affirme que « si les personnels TOS ont été confiés aux régions, les intendants ne l’ont pas été, ce qui crée de vraies difficultés ». D’où son souhait que les gestionnaires et les comptables passent sous la responsabilité des régions.

Il interroge aussi le « principe d’autonomie des établissements », notamment sur le plan des dépenses que l’EPLE est susceptible d’engager. L’ARF rappelle que l’argent, nerf de la guerre, est fourni en grande partie par les régions. Il affirme ainsi qu’entre la dotation de l’État et ce que les régions dépensent, concernant les lycées, « il y a un rapport de un à sept ».

Enfin, Jean-Paul Denanot évoque la question de l’orientation qu’il qualifie de « maillon faible du système éducatif » en critiquant notamment l’insuffisance du nombre de conseillers d’orientation (COP) pour gérer les élèves.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum