Le contrôle en cours de formation brocardé

Éducation

Six organisations syndicales (Snuep-FSU, Snetap-FSU, CGT-Éduc’action, SUD-Éducation, Snalc-Fgaf, SNCL-Faen) expriment publiquement leurs critiques vis-à-vis de la généralisation du CCF, dans un communiqué de presse du 5 octobre 2012.

N’ayant pas obtenu de réponse à leur lettre datant de juin 2012 dans laquelle elles demandaient l’abandon de la généralisation des CCF, les six organisations syndicales récidivent. Selon elles, la réforme de la voie professionnelle a conduit à « une perte d’heures d’enseignement » pour les élèves.

À cela s’ajoute un stress croissant des élèves face à ce qu’ils considèrent comme « une évaluation perpétuelle ».

Enfin les syndicats dénoncent « une perte d’anonymat et d’équité face aux épreuves ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum