Les actions prioritaires du Plan de sécurisation des établissements scolaires

Éducation

Dans le cadre du Plan de sécurisation des établissements scolaires, une circulaire publiée au n° 10 du 11 mars 2010 établit un premier bilan, précise les mesures concrètes envisagées et fixe les objectifs à atteindre.

Quatre mesures prioritaires émergent de la circulaire n° 2010-25 du 15 février 2010 :

  1. « La réalisation des diagnostics de sécurité et de sûreté : tous les établissements scolaires devront avoir obligatoirement réalisé leurs diagnostics de sécurité d’ici juin 2010. Des exemples de diagnostics de sécurité et de diagnostics de sûreté seront mis en ligne sur le site d’Éduscol. »
  2. Les équipes mobiles de sécurité (EMS) : leur mise en place opérationnelle, déjà engagée, doit être achevée d’ici la fin du mois de mars. Un cahier des charges, pour aider à cette mise en place, est annexé à la circulaire ministérielle.
  3. Les correspondants sécurité-école (« policiers ou gendarmes référents ») : afin de renforcer le partenariat avec les chefs d’établissement, chaque académie doit s’assurer qu’elle dispose d’une liste actualisée des correspondants pour chaque établissement. Les missions de ces correspondants sont fixées par le protocole d’accord du 4 octobre 2004.
  4. La formation aux problématiques de sécurité et à la gestion de crise : le plan de sécurisation des EPLE est assis sur un programme de formation réalisé et piloté par l’École supérieure de l’Éducation nationale (ESEN). La formation porte sur les fondamentaux de la sécurité publique et du maintien de l’ordre, et aussi sur la gestion et la communication de crise.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf  Guide pour un diagnostic de sécurité d’un établissement scolaire, réalisé par l’Éducation nationale

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum