Les chantiers GRH du ministère de l’Éducation nationale

Éducation

Dans un entretien accordé à l’AEF le 1er octobre, Catherine Gaudy, la nouvelle directrice générale des ressources humaines du ministère de l’Éducation nationale, présente ses priorités d’action pour l’année scolaire 2012-2013.

La formation initiale des enseignants

Catherine Gaudy en fait un dossier prioritaire. Elle indique que la DGRH va se mobiliser, dès lors que les grandes décisions seront prises dans le cadre de la loi d’orientation, pour décliner concrètement les différents axes de cette formation initiale :

  • prévoir une formation sur « tous les aspects du métier », à savoir disciplinaires et professionnels ;
  • organiser les 43 000 recrutements de professeurs pour 2013 ;
  • mettre en œuvre le dispositif des emplois d’avenir (élaboration des procédures réglementaires et des textes d’application).

La formation continue des enseignants

La nouvelle directrice générale des ressources humaines du ministère de l’Éducation nationale estime que c’est « un vrai sujet ». Elle insiste sur la nécessité de cette formation continue car, selon elle, les enseignants ont besoin de « donner du sens à leur environnement », à savoir bien comprendre ce qu’on attend d’eux, pourquoi et dans quel cadre leur action s’insère. De ce fait, des actions de formation devront être mises en œuvre.

Cela dit, elle souligne la difficulté de mener à bien cette mission en raison du cadre budgétaire très contraint auquel elle devra faire face.

La valorisation et la reconnaissance des personnels

Catherine Gaudy reste très prudente, voire très évasive sur le sujet. L’évolution des carrières nécessite forcément des marges de manœuvre dont le ministère ne dispose pas actuellement. En revanche, elle indique que l’individualisation de la rémunération va connaître un peu de ralentissement, contrairement à l’accélération que l’on avait connue ces cinq dernières années sur ce point. Elle estime ainsi « qu’il ne faut pas présenter l’individualisation des rémunérations comme l’alpha et l’oméga des techniques de management. On constate d’ailleurs que certaines entreprises sont même en train de revenir sur ce sujet ».

Cela dit, elle exprime ses réserves sur une « rémunération uniforme, qui ne tienne aucun compte de l’investissement des personnels. Il y a quelque chose à trouver entre les deux ».

Enfin, convenant que les enseignants pouvaient rencontrer, dans l’exercice de leur métier, des conditions de travail particulièrement difficiles, Catherine Gaudy indique qu’une attention particulière devrait être portée sur l’affectation des enseignants à la prochaine rentrée scolaire.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum