Les directeurs d’IUFM montent au créneau

Éducation

La proposition de loi du député de Jacques Grosperrin, qui fait disparaître le terme « IUFM » des textes sur la formation des enseignants, fait grincer des dents.

Dans un communiqué daté du 27 janvier, la conférence des directeurs d’IUFM exprime son désaccord Jacques Grosperrin, qui veut modifier la loi de 2005 sur la formation initiale des enseignants. Elle insiste sur le fait que l’université doit prendre en charge cette formation et conteste le recours à un « référentiel », lui préférant la notion de « cahier des charges ». Enfin, elle rappelle son attachement à la dimension universitaire, mais aussi professionnelle de la formation des enseignants.

En savoir plus :
Lire le communiqué de presse.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum