Les priorités de la rentrée 2013 : quid du 2nd degré ?

Éducation

La circulaire de rentrée présente les mesures à suivre pour le collège et le lycée. Zoom sur les principales dispositions.

L’année scolaire 2013-2014 sera une année de transition pendant laquelle il conviendra de tirer le bilan et les enseignements des problèmes constatés au collège et au lycée et de tracer les perspectives d’amélioration pour faire évoluer la situation. Le lycée devra donc attendre un peu… C’est le collège qui est le plus concerné par des changements.

Les chantiers déjà lancés

Sont renvoyées à des dispositions réglementaires la définition des cycles d’enseignement, celle du socle commun de connaissances, de compétences et de culture, ainsi que les conditions de certification à la fin du collège. Le Conseil supérieur des programmes, en préparation, aura un rôle clé à jouer en ce domaine ; il devra notamment veiller à la cohésion de l’ensemble de la scolarité obligatoire.

Les postes

Le collège bénéficie de créations d’emplois à hauteur de 3 770 équivalents temps plein (ETP). Le renforcement des moyens de remplacement est visé en priorité.

Le collège arrimé à l’école primaire

Il est clairement réorienté dans la logique du bloc de la scolarité obligatoire. Il est ainsi demandé de « renforcer les liens » et ce afin de « favoriser la progressivité des apprentissages et améliorer la transition entre l’école et le collège ». Une nouveauté s’installe ainsi dans le paysage : le conseil école‐collège centré sur le pédagogique. Il devra être mis progressivement en place au cours l’année. Il a aussi vocation à « préfigurer » le futur cycle d’apprentissage CM2-6e.

La place du diplôme national du brevet (DNB)

Pas de changement en vue concernant les conditions d’attribution du DNB, pour l’instant, même si des discussions vont s’ouvrir à ce sujet. Dans l’attente des futures décisions, il est demandé aux établissements de veiller à poursuivre l’évaluation des acquis du socle.

La demi-nouveauté réside dans la mise en place d’une nouvelle version simplifiée du livret personnel de compétences (LPC) qui doit faciliter le travail des équipes pédagogiques de ce point de vue.

Quid de l’alternance ?

La circulaire est très claire à ce sujet. Elle rappelle que « toutes les formes d’alternance sont à présent proscrites pour les élèves de collège de moins de 15 ans ». Cependant, les Segpa et Erea sont maintenus concernant les fondements juridiques, l’organisation et les missions.

Même chose pour les classes de 3e préparatoires aux formations professionnelles qui sont « conservées ».

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum