Les professeurs britanniques encouragés à faire usage de la force

Éducation

Prônant «  », le nouveau ministre britannique de l’Éducation, Nick Gibb, a annoncé des mesures pour renforcer la discipline dans les établissements scolaires.

Les professeurs étaient déjà autorisés à utiliser la force pour maintenir l’ordre, mais se montraient souvent réticents à en user par crainte d’éventuelles poursuites. Afin de les encourager à être plus stricts et pour les y aider, le gouvernement prévoit donc que leur anonymat soit garanti en cas de plainte des familles.

Les enseignants seront notamment habilités à fouiller les élèves pour confisquer les téléphones portables, les baladeurs, les documents pornographiques, les armes, l’alcool, les cigarettes et les substances illicites… Ils pourront également placer un élève en retenue sans prévenir la famille 24 heures à l’avance comme c’était le cas jusqu’alors.

Ces mesures « rétabliront l’équilibre en faveur des professeurs », affirme le ministre de l’Éducation, qui considère que le fait de « renforcer les droits des enseignants sera bénéfique à tous les élèves ». Le syndicat enseignant NASUWT rappelle que les professeurs ont toujours eu le droit de recourir à une force « raisonnable ». Il considère que ce dont les enseignants ont besoin « n’est pas le pouvoir de fouiller les élèves mais celui de les exclure ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum