Les syndicats appellent à une journée de mobilisation le 24 juin

Éducation

Dans le cadre du budget 2011, et notamment les 13 leviers du ministère de l’Éducation nationale pour récupérer 16 000 postes, les syndicats interpellent le gouvernement sur les dégradations du service public et des conditions de travail dans l’ensemble de l’institution scolaire.

Pour rappel, 13 fiches ministérielles internes destinées aux responsables académiques, rendues publiques par la presse, listent les pistes à explorer pour supprimer 16 000 emplois dans le budget 2011 de l’Éducation nationale (voir notre flash du 1er juin 2010). À savoir :

  • « Augmentation de la taille des classes dans le 1er degré.
  • Réduction du besoin de remplacement dans le 1er degré.
  • Baisse de la scolarisation des enfants âgés de 2 ans.
  • Sédentarisation des enseignants « hors la classe ».
  • Intervenants extérieurs en langue vivante et assistants étrangers dans le premier degré.
  • Évolution de la taille des classes au collège.
  • Évolution du réseau des établissements.
  • Réduction du volume des décharges dans le 2nd degré.
  • Optimisation du remplacement dans le 2nd degré
  • Lycée d’enseignement général et technologique : rationalisation de l’offre scolaire.
  • Lycée professionnel : rationalisation de la carte des formations.
  • Itinéraires de découverte : état des lieux.
  • Renforcement de l’efficience des emplois administratifs dans les services déconcentrés et dans les EPLE. »

Dénonçant les orientations du gouvernement concernant l’emploi, les salaires et les retraites, les organisations syndicales CFDT, CFTC, CGT, FSU, Solidaires et Unsa appellent à une journée de mobilisation le 24 juin 2010.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum