L’UNL consulte les lycéens

Éducation

Ce scrutin porte sur l’avenir des lycéens. La votation s’effectue par le biais de questionnaires, distribués en novembre et en décembre dans les établissements scolaires.

Parmi les sujets traités : l’abaissement,  à 16 ans, de l’âge légal pour voter. Sur ce point, Victor Colombani, président de l’Union nationale des lycéens (UNL), a un avis bien tranché : « Le gouvernement veut diminuer l’âge de la majorité pénale. Dans ce cas, les jeunes seront responsables devant la loi, mais pas devant les urnes, c’est contradictoire ».

Les lycéens sont également interrogés sur la multiplication des cours interactifs, le rythme scolaire et les « passes pour un meilleur accès aux transports, à la santé et à la culture ». Victor Colombani espère recueillir 10.000 réponses.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum