Nouveau tir groupé contre le dispositif Éclair

Éducation

Lors du Conseil supérieur de l’éducation du 7 juillet, les organisations syndicales ont exprimé unanimement leur opposition à ce dispositif. Une nouvelle fois, elles ont tenté, avec la FCPE et l’UNL, de faire entendre raison au ministère de l’Éducation nationale. En vain…

Sur la méthode employée, tout d’abord, le collectif a rappelé ses griefs : pas de bilan, d’extension du dispositif imposée… Sur le fond, il dénonce le fait que ce programme concerne un nombre restreint d’établissements, sur des critères « discutables ». Du côté des répercussions de ce dispositif sur les personnels, les critiques fusent également : « laboratoire de déréglementation des établissements, des statuts, et de dérégulation de la gestion des personnels ». Ce qui est visé précisément, c’est l’instauration du préfet des études, le devenir des enseignants référents et des secrétaires des comités exécutifs.

Pour en savoir plus :

Lire la déclaration unitaire au CSE

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum