Un ordinateur à 35 dollars pour les élèves indiens

Éducation

Le ministre des Ressources humaines et du Développement de l’Inde, Kapil Sibal, a dévoilé cet été un prototype de tablette à écran tactile destinée aux écoliers et aux étudiants.

Cet ordinateur, qui sera produit en Inde, vise à améliorer l’éducation pour conforter la croissance économique du pays. Notamment doté de 2Go de RAM, d’un navigateur web, d’un module Wifi, d’un lecteur et d’une fonction vidéoconférence, il fonctionne à l’énergie solaire et ressemble à première vue à un IPad avec un écran tactile. Fait remarquable, il devrait coûter seulement 35 dollars (1 500 roupies).

L’Internet haut débit sera installé dans l’ensemble des 22 000 établissements supérieurs indiens, a affirmé la porte-parole du gouvernement. Le ministre des Ressources humaines et du Développement Kapil Sibal indique qu’il est prévu, à terme, que tous les élèves — de l’école primaire à l’université — bénéficient de cet équipement qui pourrait être financé par le gouvernement indien à hauteur de 50 %.

The Economic Times soulève cependant plusieurs questions : si modique que soit le prix, sera-t-il accessible aux élèves indiens, sachant qu’un quart des 136 millions d’élèves d’école primaire abandonnent les études chaque année en raison de l’incapacité de leur famille à régler les frais de scolarité et que le taux d’alphabétisation de l’Inde est pour l’instant de 63 % ? Le journal se demande si l’informatique n’est pas un élément superflu quand de nombreuses écoles sont encore dépourvues de tableaux noirs et de toilettes, sans parler du problème de l’absentéisme des enseignants. Enfin, The Economic Times doute de la capacité du gouvernement à installer Internet dans tout le pays, sachant qu’un certain nombre de régions ne possèdent pas l’électricité.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum