Préparation du budget 2011 : nouvelles suppressions de postes à l’Éducation nationale

Éducation

Austérité budgétaire oblige, l’Éducation nationale continue de faire les frais du dogme du non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux partant à la retraite. Le ministère planche ainsi sur 16 000 suppressions de postes au budget 2011.

Reste maintenant à savoir sur quel type de postes l’effort devra être consenti. En effet, au fil des dernières années, la réserve possible s’est considérablement amoindrie. Quels leviers pourraient être actionnés sans conséquence, y compris arithmétique, sur le taux d’encadrement des élèves ? On cite notamment les économies d’échelle permises grâce à la réforme de la voie technologique (en raison de la diminution du nombre de classes) et le recrutement de vacataires pour le remplacement…

Selon l’AEF, la « méthode » de travail serait différente cette fois-ci. Luc Chatel a demandé aux recteurs de trouver les marges de manœuvre les plus adéquates dans chaque académie, « l’idée étant ensuite d’agréger les remontées pour annoncer les arbitrages nationaux ». Ce serait en effet une nouveauté puisque, jusqu’à présent, la répartition des suppressions de postes était décidée au niveau national d’abord, puis déclinée dans les académies en fonction de leur démographie.

Luc Chatel devrait présenter son budget à Bercy vers la mi-juin.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum