Près de la moitié des pays dans le monde manquent d’enseignants

Éducation

99 pays – soit 48 % des pays dans le monde – manquent ou manqueront de professeurs dans les cinq années qui viennent, d’après une étude récente de l’Unesco.

Dans cette étude de l’Unesco intitulée La demande mondiale d’enseignants au primaire , on trouve sans surprise les pays d’Afrique subsaharienne, qui représentent à eux seuls plus de la moitié des besoins supplémentaires à l’horizon 2015. Ces pays devront « recruter environ 2 millions d’enseignants pour maintenir l’effectif actuel et répondre à la demande d’éducation », ceci notamment dans le cadre de l’ « éducation primaire universelle ».

Les pays les plus touchés sont le Burkina Faso, la République centrafricaine, le Tchad, Djibouti, l’Érythrée et le Niger. Ainsi un pays comme le Mali doit recruter 45 000 enseignants d’ici 2015 contre 35 000 aujourd’hui.

Mais d’autres régions du monde connaissent d’importants besoins : les États arabes (280 000), l’Asie du Sud et de l’Ouest (260 000) et, plus surprenant, l’Amérique du Nord et l’Europe occidentale. Ainsi, si la France est à l’abri de tout problème, les États-Unis, la Suède ou l’Espagne sont considérés par l’Unesco comme en situation de « pénurie moyenne ». L’Arabie Saoudite devra, dans les cinq ans à venir, recruter 130 000 enseignants, l’Indonésie 320 000, les États-Unis 760 000, la Chine 830 000.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum