Le Texas State Board of Education limite la présence de l’islam dans les manuels scolaires

Éducation

Les autorités éducatives de l’État du Texas ont adopté fin septembre 2010 une résolution qui vise à limiter les références à l’islam dans les livres scolaires. Elles mettent en garde contre « ».

Le Texas State Board of Education demande aux éditeurs de limiter la place faite à l’islam dans les manuels d’histoire, considérant qu’il existe actuellement dans ces derniers un parti pris « pro-islam et antichrétien ». La résolution précise que le conseil rejettera désormais toutes les nouvelles éditions de manuels qui consacreraient plus de pages à l’islam qu’au christianisme.

Cette décision est contestée. Ainsi, Kathy Miller, présidente du Réseau Liberté Texas, partisan de la liberté religieuse, affirme que les autorités tentent de « politiser l’éducation du public » et d’attiser la peur. Elle s’indigne que cette mesure intervienne au moment où « la rhétorique anti-musulmane dans le pays a atteint son paroxysme ».

« Il s’agit de l’opinion du conseil », a rétorqué David Anderson, représentant du Board of education, qui affirme qu’elle reflète celle de la population. Répondant à une interpellation de Mavis Knight, élu démocrate de Dallas, il a réaffirmé que certains livres « consacrent beaucoup plus de textes à des croyances et pratiques islamiques que chrétiennes ».

Gail Lowe, la présidente du conseil, a conclu en précisant que la résolution était destinée à envoyer un « message clair aux éditeurs sur ce qui ne devrait pas arriver dans le futur ».

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum