Une proposition de loi pour la sortie précoce de la scolarité obligatoire

Éducation

La députée Véronique Besse a déposé le 16 décembre 2013 une nouvelle proposition de loi en faveur de l’exclusion du collège des jeunes, dès 14 ans, vers les dispositifs d’initiation aux métiers en alternance (DIMA).

Arguant, dans l’exposé des motifs, de tout le bien-fondé de l’apprentissage, la proposition de loi cherche en fait à faire revenir le gouvernement sur une disposition qui avait été introduite par Luc Chatel mais annulée à l’arrivée de Vincent Peillon aux affaires. Il s’agit d’ouvrir à plus jeune (14 ans au lieu de 15) la possibilité d’envoyer les collégiens en dispositifs d’initiation aux métiers en alternance (DIMA). Or on sait à quel point l’orientation précoce nuit aux élèves.

Cela est confirmé par les résultats aux tests internationaux, par ailleurs. Comme le souligne Le Café pédagogique, « De PISA, la droite n’a rien appris. »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum