Violence scolaire : Sarkozy annonce 3 mesures pour la rentrée 2010

Éducation

Création d’établissements spécialisés pour les élèves perturbateurs, suspension systématique des allocations familiales en cas d’absentéisme injustifié, ouverture d’un accueil prévention géré par un policier ou un gendarme dans 53 établissements … voilà les trois mesures annoncées par Nicolas Sarkozy à Bobigny le 20 avril.

Le président était en déplacement, mardi 20 avril, en Seine-Saint-Denis sur le thème de la sécurité. À cette occasion, il a insisté sur les moyens déployés par l’État pour lutter contre la délinquance et la violence en milieu scolaire.

Dès la rentrée 2010, est notamment prévue la création de deux « établissements spécialisés pour les élèves perturbateurs » dans le département de Seine-Saint-Denis. Ces internats spécialisés sont destinés à accueillir « des jeunes de moins de 16 ans qui qui perturbent gravement la vie scolaire par leur comportement et qui ne relèvent pas des autres dispositifs ». Ces structures seraient à mi-chemin entre les classes relais et les établissements fermés. Les jeunes y seraient inscrits « par une décision judiciaire lorsque les parents refuseraient l’internat ».

Concernant l’absentéisme scolaire, dès lors qu’il sera « injustifié et répétitif », il entrainera la suspension systématique des allocations familiales. Le président affirme ainsi vouloir, par ce biais, davantage responsabiliser les familles, même s’il assure vouloir les « aider » si elles rencontrent des difficultés dans la gestion de leurs enfants. Une proposition de loi en ce sens sera déposée dès la semaine prochaine à l’Assemblée nationale.

La troisième mesure concerne l’installation, dans 53 établissements identifiés comme sensibles, d’un bureau accueillant quelques jours par semaine un policier ou un gendarme référent, censé faire de la prévention et écouter les difficultés des élèves. Cette dernière mesure, la seule qui n’avait pas déjà fait l’objet d’une annonce lors du discours de Nicolas Sarkozy le 24 mars, s’effectuera sur la base du volontariat des chefs d’établissement.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum