Vœux de Nicolas Sarkozy : quelle place pour l’Éducation nationale ?

Éducation

Nicolas Sarkozy a présenté le 11 janvier ses « vœux au monde de l’éducation et de la recherche ». Son discours a porté pour la majeure partie sur l’enseignement scolaire et, dans une moindre mesure, sur l’enseignement supérieur. L’école devrait finalement être concernée par le grand emprunt, selon le président de la République.

De l’autosatisfaction présidentielle ? C’est ce que les syndicats dénoncent au lendemain de cette prestation de Nicolas Sarkozy mettant les réformes à l’honneur. D’abord, le président a évoqué celle du primaire à travers les nouveaux programmes et la mise en œuvre de l’aide personnalisée. Il s’est ensuite félicité de la réforme du lycée dont il attend un rééquilibrage des filières et un taux de 50 % de diplômés du supérieur. Enfin, il a vanté la réforme de la formation des enseignants en défendant son « choix de la qualité ».

Côté annonces, on notera le renouvellement de son engagement à travailler sur la revalorisation du métier d’enseignant, sans pour autant donner d’éléments plus précis, si ce n’est l’amélioration des débuts de carrière. Le président a aussi annoncé le développement des expérimentations, en donnant en exemple la « mallette des parents », un programme qui a pour objectif de rapprocher le collège et les parents.

Enfin, le président souhaite poursuivre le développement des usages numériques à l’école, notamment via le grand emprunt.

Pour en savoir plus :

Le discours du président à Saclay sur http://www.elysee.fr/webtv/

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum