Comment accéder à un emploi d’avenir professeur ?

Emploi

Le gouvernement vise un objectif de 18 000 étudiants boursiers concernés par le dispositif emploi d’avenir professeur (EAP) à l’horizon 2015.

Accompagné du ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, et de la ministre déléguée chargée de la Réussite scolaire, George Pau-Langevin, le Premier ministre s’est rendu au lycée Colbert de Reims, le 14 février, pour présider la signature de contrats d’emplois d’avenir professeur (EAP). L’objectif assigné au  dispositif EAP par le gouvernement est d’atteindre 18 000 étudiants boursiers concernés d’ici 2015.
 

EAP, mode d’emploi

Au sein du dispositif des emplois d’avenir, qui vise à permettre aux jeunes de 16 à 25 ans, peu ou pas diplômés, d’entrer dans la vie professionnelle, les emplois d’avenir professeur (EAP) se destinent aux étudiants boursiers de l’enseignement supérieur. De fait, l’emploi d’avenir professeur permet, à la fois, de bénéficier d’un parcours de professionnalisation et de financer ses études. Les étudiants ayant l’ambition d’enseigner devront s’engager à se présenter aux concours de l’enseignement organisés par l’État, indique le gouvernement. « En contrepartie, ils peuvent, tout en poursuivant leurs études, entrer progressivement dans le métier, grâce à un parcours visant le développement de leurs compétences professionnelles et à une aide financière ».

Cette aide financière prendra la forme de nouvelles bourses de service public, dont le montant viendra s’ajouter à la rémunération des heures de mission effectuées à temps partiel (environ 12 heures par semaine) dans une école ou un établissement scolaire et aux bourses sur critères sociaux. Cela représente un revenu moyen mensuel évalué à 900 euros (entre 617 et 1 086 euros, selon le niveau de la bourse sur critères sociaux du bénéficiaire), annonce le gouvernement. Les EAP sont des contrats d’un an renouvelables deux fois.
 

Les critères pour se porter candidat

Pour faire acte de candidature à un EAP, un étudiant doit remplir les critères suivants :

  • Être boursier(e) de l’enseignement supérieur ;
  • Être étudiant(e) en licence 2 (principal public cible), en licence 3 ou en master 1 ;
  • Être âgé de moins de 25 ans (ou moins de 30 ans si le candidat est reconnu en situation de handicap).

Sont prioritaires pour accéder à un EAP : les étudiants ayant résidé dans une académie ou dans une discipline connaissant des besoins particuliers de recrutement (zone urbaine sensible, zone de revitalisation rurale ou un département d’outre-mer, à Saint-Martin, à Saint-Barthélémy ou à Saint-Pierre-et-Miquelon) ou ceux ayant effectué au moins deux années d’études secondaires dans un établissement situé dans l’une de ces zones ou dans un établissement relevant de l’éducation prioritaire.
 

Comment s’inscrire ?

Les étudiants doivent remplir un dossier de candidature et formuler une demande de bourse de service public. Ces documents seront disponibles sur les sites des universités, des rectorats…

Pour en savoir plus : www.education.gouv.fr

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum