Plan 500 000 formations supplémentaires : signature de la première convention régionale

Emploi

L’État et la région Alsace–Champagne-Ardenne–Lorraine ont conclu, le 18 mars, la première convention régionale du Plan 500 000 formations supplémentaires pour les chômeurs.

La ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social a donné, le 18 mars à Strasbourg, « le coup d’envoi du plan exceptionnel pour la formation des personnes en recherche d’emploi ». Ce jour-là, la première convention régionale du Plan 500 000 formations supplémentaires a été signée par le président du conseil régional d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine et le préfet de région. Les partenaires sociaux seront également signataires de la convention, dès l’installation du Comité paritaire interprofessionnel régional pour l’emploi et la formation professionnelle (COPAREF).

Le Plan 500 000 formations supplémentaires s’articule autour de trois objectifs :

  • Porter en 2016 le nombre d’actions de formation au bénéfice des personnes en recherche d’emploi à hauteur de 1 million, soit un doublement par rapport à 2015.
  • Réaliser 300 000 de ces formations prioritairement pour les demandeurs d’emploi peu ou pas qualifiés et de longue durée.
  • Préparer l’avenir par le développement de formations aux nouveaux métiers, liés à la transition énergétique ou à la transformation numérique, par exemple.

« Tout au long de la mise en œuvre du plan, une attention particulière sera portée à deux conditions essentielles de succès : d’une part, la qualité des formations réalisées, d’autre part, l’accompagnement des bénéficiaires en sortie de formation, afin de favoriser l’accès à l’emploi ou vers d’autres formations pour compléter un parcours de qualification », a déclaré Myriam El Khomri. Les régions volontaires vont assurer la coordination de la mise en œuvre territoriale du plan, « sous réserve qu’elles s’engagent à maintenir leur effort propre en faveur de la formation des personnes en recherche d’emploi, au niveau de ce qui a été accompli en 2015 », précise le ministère. L’État dégage, pour sa part, « une enveloppe financière exceptionnelle » de 1 milliard d’euros pour le Plan 500 000 formations supplémentaires.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum