Dominique Bertinotti fixe trois objectifs prioritaires à la Cnaf

Enfance et famille

La ministre déléguée chargée de la Famille définit les priorités de la prochaine Convention d’objectifs et de gestion (COG) entre l’État et la Cnaf.

Dans le cadre de la négociation de la prochaine Convention d’objectifs et de gestion (COG) à conclure entre l’État et la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), la ministre déléguée chargée de la Famille, Dominique Bertinotti, a énuméré, le 14 mars, ses priorités. Celles-ci sont au nombre de trois. Présentation.

1. La nouvelle COG doit permettre d’accroitre l’offre de services aux familles, d’abord pour l’accueil des jeunes enfants et le soutien à la parentalité, pose d’emblée la ministre. « Le nécessaire développement des solutions d’accueil pour la petite enfance s’accompagnera d’une réduction des inégalités territoriales ».

Un maillage de services de soutien à la parentalité devra se créer partout sur le territoire, intégrant en particulier la médiation familiale, afin d’aider tous les parents à être parents », détaille Dominique Bertinotti. Par ailleurs, les conditions devront être réunies pour que « les CAF puissent accompagner la construction d’une offre de services périscolaires de qualité dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, qui constitue un engagement fort du gouvernement, sans que ce soutien ne porte préjudice au développement des autres services que les CAF contribuent à assurer aux familles ».

2. La COG mettra également en œuvre le plan d’action du gouvernement contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale, en améliorant notamment l’accès aux droits, insiste la ministre.

3. Enfin, la future COG doit permettre de « mieux maitriser la charge de travail qui pèse aujourd’hui sur le réseau », affirme Dominique Bertinotti, pour répondre aux inquiétudes exprimées récemment par Jean-Louis Deroussen, président du conseil d’administration de la Cnaf. Dans un récent courrier, celui-ci a alerté la ministre des difficultés que vit actuellement le réseau des CAF, en particulier de la lourdeur de sa charge de travail. « L’équilibre entre les missions et les moyens sera au cœur de mes préoccupations, assure Dominique Bertinotti. Je soutiendrai résolument un effort de simplification, indispensable tant pour les allocataires que pour les agents, sur le plan des règlementations et sur celui des procédures administratives ».

« La négociation de la COG est l’aboutissement de 10 mois au cours desquels j’ai rencontré les administrateurs de la Cnaf, les syndicats des agents des CAF, visité plusieurs caisses, échangé avec les parents, les élus locaux et les partenaires des CAF à l’occasion de la Consultation citoyenne « Au Tour des Parents » », rappelle la ministre déléguée chargée de la Famille.

Elle recevra, le 18 mars, le président et les chefs de file du conseil d’administration de la Cnaf. « Je m’efforcerai de répondre à leurs interrogations et poursuivrai, au-delà de cette rencontre, la discussion avec eux sur la COG », conclut Dominique Bertinotti.

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum