La Défenseure des enfants dresse le bilan de son mandat

Enfance et famille

Si l’activité de la Défenseure des enfants a considérablement augmenté au cours de ces dernières années, les pouvoirs publics ont peu tenu compte de ses recommandations.

Comme un chant du cygne avant son intégration dans le périmètre du Défenseur des droits, la Défenseure des enfants, Dominique Versini, a présenté, le 26 avril, son bilan sur la période 2006-2011. Plus de 25 500 enfants ont fait l’objet d’une réclamation auprès de la Défenseure des enfants sur 11 années, dont 14 379 sur les cinq dernières années.

Le bilan du mandat de Dominique Versini montre que, depuis 2006, les pouvoirs publics ont accepté de reprendre quelques recommandations touchant à certains domaines de la vie quotidienne de l’enfant et aux nouvelles configurations familiales (statut des tiers, Maisons des adolescents (MDA), médiation familiale…). Néanmoins, « force est de constater que les pouvoirs publics ont rejeté toutes les recommandations de la Défenseure des enfants qui pouvaient être un frein aux objectifs de réformes restrictives dans les domaines régaliens (immigration, justice des mineurs) », déplore Dominique Versini.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum