Légère baisse du nombre de naissances en France en 2013

Enfance et famille

Le nombre de naissances en France a légèrement diminué en 2013 mais reste important, demeurant au-dessus de la barre des 800 000, comme c’est le cas depuis 2005, selon des données de l’Insee publiées mercredi 3 septembre 2014.

En 2013, 811 510 bébés sont nés en France (hors Mayotte), dont 781 621 en métropole. C’est 9 500 naissances de moins qu’en 2012 (- 1,2 %). Les mères sont de plus en plus âgées. Alors que les femmes accouchaient en moyenne à 26 ans dans les années 70, elles le font aujourd’hui à 30,3 ans.

Près de deux tiers des bébés nés en 2013 avaient ainsi une mère âgée entre 25 et 34 ans. La part des mères de 40 ans ou plus a retrouvé en 2013 son niveau de 1946, soit 5 % des naissances.

Les pères ont également en majorité dépassé la trentaine : 71 % des enfants nés en 2013 ont des pères âgés d’au moins 30 ans et 16 % ont des pères âgés de 40 ans ou plus.

Ainsi, plus de la moitié des nouveau-nés (52 %) a des parents âgés tous deux d’au moins 30 ans ; pour 4 % d’entre eux, les deux parents ont au moins 40 ans.

Parmi les bébés qui ont vu le jour en 2013, 57 % sont nés hors mariage, une part qui « progresse fortement » depuis le milieu des années 1970. Auparavant, elle n’avait dépassé 10 % qu’à deux reprises, à des périodes marquées par les guerres : entre 1915 et 1919, puis en 1945.

Par ailleurs, un accouchement sur soixante a donné naissance à 2 enfants ou plus en 2013. La part de naissances de jumeaux augmente fortement avec l’âge de la mère, notamment parce que « les mères plus âgées ont plus souvent recours à l’assistance médicale à la procréation », note l’Insee.

L’indice de fécondité en France était de 2,0 enfants par femme en 2013, selon l’Institut national d’études démographiques.
 

Copyright © AFP : « Tous droits de reproduction et de représentation réservés ». © Agence France-Presse 2014

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum