Nadine Morano a installé le Comité national de soutien à la parentalité

Enfance et famille

Purement consultatif, ce nouveau comité présidé par la secrétaire d’État chargée de la Famille et de la Solidarité doit permettre de coordonner les politiques de « soutien à la parentalité ».

Fruit des États généraux de l’enfance, qui se sont tenus de novembre 2009 à juin 2010, le Comité national de soutien à la parentalité a été installé, le 4 novembre 2010, par la secrétaire d’État chargée de la Famille et de la Solidarité. Cette nouvelle instance, au rôle strictement consultatif, est présidée par Nadine Morano. Son vice-président est le président de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), Jean-Louis Deroussen.

Le comité se réunira au moins une fois par an en séance plénière et sera composé de 35 membres. Il fusionne quatre instances qui existaient jusqu’alors, dont le comité chargé de la médiation familiale, celui chargé des réseaux d’écoute, d’appui et d’accompagnement des parents (REAPP) et celui du parrainage. Ainsi, selon un décret paru au Journal officiel du 3 novembre, le Comité national de soutien à la parentalité devra :

  • Contribuer à la conception, à la mise en œuvre et au suivi de la politique et des mesures de soutien à la parentalité définies par l’État et les organismes de la branche famille de la Sécurité sociale.
  • Favoriser la coordination des acteurs et veiller à la structuration et à l’articulation des différents dispositifs d’appui à la parentalité, « afin d’améliorer l’efficacité et la lisibilité des actions menées auprès des familles ».
  • Mettre en œuvre une démarche d’évaluation, de communication et d’information en matière d’accompagnement des parents.

Pour en savoir plus :

Téléchargez le document au format pdf Décret n° 2010-1308 du 2 novembre 2010 portant création du Comité national de soutien à la parentalité

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum