Ouverture d’une consultation publique sur l’autisme chez l’enfant et l’adolescent

Enfance et famille

Tous les acteurs impliqués dans le suivi et l’accompagnement des enfants et adolescents avec autisme ou troubles envahissants du développement sont invités à donner leur avis sur la version préliminaire des recommandations élaborées par la HAS et l’ANESM.

La Haute autorité de santé (HAS) et l’Agence nationale de l’évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) veulent recueillir l’avis des divers organismes, institutions et associations impliqués dans le suivi et l’accompagnement des enfants et adolescents avec autisme ou troubles envahissants du développement. Elles ont donc décidé d’ouvrir une consultation publique sur une version préliminaire de recommandations de bonnes pratiques, via leurs sites internet : www.has-sante.fr et www.anesm.sante.gouv.fr. Les acteurs impliqués dans cet accompagnement et ce suivi ont jusqu’au 9 septembre 2011 pour faire leurs commentaires.

La HAS et l’ANESM élaborent actuellement des recommandations de bonnes pratiques sur les interventions éducatives et thérapeutiques coordonnées chez l’enfant et l’adolescent avec autisme ou troubles envahissants du développement (TED). Objectif : proposer à ces enfants et adolescents un projet individualisé d’interventions coordonnées appropriées pour répondre à leurs besoins. Les principales questions abordées dans ce projet de recommandation sont les suivantes :
–   Quels domaines du fonctionnement de l’enfant ou de l’adolescent évaluer régulièrement ?
–   Quelles interventions proposer ?
–   Comment assurer l’organisation optimale des interventions et du parcours de l’enfant ou de l’adolescent ?

Tout organisme, association ou institution- associations représentant les enfants et adolescents concernés, associations de professionnels, établissements de santé, établissements et services médico-sociaux, professionnels libéraux, établissements scolaires, sociétés savantes, institutions publiques, agences sanitaires, syndicats, industriels…- impliqué dans le suivi des enfants et adolescents est invité à donner son avis sur la version préliminaire des recommandations, en répondant à un questionnaire. Un seul avis par association, institution ou organisme est attendu. Une synthèse des commentaires recueillis sera transmise aux membres du groupe de travail de la HAS et de l’ANESM, qui rédigera alors la version finale des recommandations.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum