Signature d’une nouvelle convention « Culture et Santé » pour intégrer la culture en milieu hospitalier

Enfance et famille

La convention « Culture et Santé » signée début mai prévoit, pour la première fois, d’élargir ce dispositif aux établissements médico-sociaux.

Roselyne Bachelot, ministre de la Santé et des Sports, et Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication, ont signé, le 6 mai, la convention « Culture et Santé ». S’inscrivant dans le prolongement de celle conclue en 1999, cette nouvelle convention a pour objectif de « réaffirmer l’importance d’une action interministérielle en la matière, et de développer et d’encourager des actions culturelles et artistiques au sein des établissements de santé ». Il s’agit de promouvoir la lecture, le cinéma, le théâtre, au sein même des établissements de santé. La convention vise, également, à favoriser l’accueil d’initiatives extérieures, comme l’Orchestre national des Pays de la Loire venu jouer au CHU d’Angers, ou l’association itinérante Les Toiles enchantées, qui propose des projections de films aux enfants hospitalisés. Depuis 10 ans, plus de 400 projets ont été engagés et de nombreuses journées thématiques organisées entre acteurs hospitaliers et culturels.

« L’accès à l’art et à la culture ne saurait se limiter à un rôle anecdotique », commente la ministre de la Santé. « Il est, au contraire, un vecteur crucial de valorisation personnelle et sociale. Lorsque la maladie nous rend plus dépendant et plus vulnérable, la culture permet, en effet, de reconquérir une parcelle d’autonomie, de se réapproprier une identité fragilisée et de restaurer, en chacun de nous, dignité et estime de soi. Synonyme d’ouverture sur le monde dans toute sa diversité, la culture devient alors une profonde source d’enrichissement personnel pour le patient, que ce dernier ait eu ou non accès à cette culture avant la parenthèse que constitue sa maladie. »

La nouvelle convention « Culture et Santé » s’inscrit dans le cadre de la loi Hôpital, patients, santé et territoires (HPST). Aussi, pour la première fois, ce dispositif s’étend aux établissements médico-sociaux, à titre expérimental. De fait, quatre régions pilotes seront prochainement désignées.

En région, le partenariat interministériel se déclinera au travers de conventions signées entre les directions régionales des affaires culturelles (DRAC) et les nouvelles agences régionales de la santé (ARS). Un projet de site internet dédié doit permettre de développer le partage d’expériences entre les acteurs. Par ailleurs, la convention encourage la création d’une fondation pour favoriser le mécénat. « Les deux ministères veilleront, étroitement, à la mise en œuvre de cette convention, en partenariat avec la Fédération hospitalière de France (FHF), qui constitue un interlocuteur privilégié sur ce sujet », ont déclaré les deux ministres.

Pour aller plus loin : Signature de la convention « Culture et Santé »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum