RSA : la FNARS dénonce les propos de Laurent Wauquiez

Insertion

Pour la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), « le cancer de la société française, c’est le chômage ! »

En réponse aux récentes déclarations de Laurent Wauquiez, ministre des Affaires européennes, sur le revenu de solidarité active (RSA), Nicole Maestracci, présidente de la Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS), a dénoncé, le 10 mai, « les idées reçues démagogiques qui stigmatisent les personnes en difficulté sociale. » « Le cancer de la société française, c’est le chômage ! », réplique la fédération au ministre.

« Les allocataires du RSA sont des personnes en grande difficulté : des mères seules avec de jeunes enfants, des personnes ayant des problèmes de santé, des chômeurs, notamment en zones de désertification industrielle, qui ont épuisé leur droit à indemnisation…, rappelle la FNARS. Ils sont allocataires du RSA parce qu’ils ne parviennent plus à accéder à l’emploi, et non parce qu’ils ne le veulent pas. » Il y a, bien sûr, des améliorations à apporter au RSA, reconnaît la fédération. « Nous sommes disponibles pour y travailler. Mais l’accompagnement des personnes vulnérables est un enjeu essentiel pour l’avenir de notre pays qui mérite autre chose que des positions idéologiques fondées sur des données fausses. »

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum