Le gouvernement affiche sa « Priorité Jeunesse »

Jeunesse

La politique « Priorité Jeunesse », adoptée par le gouvernement lors du Conseil interministériel de la jeunesse (CIJ) du 21 février, propose de « réformer en profondeur l’action publique destinée aux jeunes ».

Le Comité interministériel de la jeunesse (CIJ) du 21 février, présidé par le Premier ministre marque le lancement de la politique « Priorité Jeunesse » promise par le chef de l’État tout au long de sa campagne présidentielle. Cette « nouvelle politique » ambitionne de « réformer en profondeur l’action publique destinée aux jeunes ». Pas moins de 24 ministères ont donc contribué à son élaboration.

« Les mesures estampillées « Priorité Jeunesse » s’inscrivent dans la continuité des actions d’urgence déjà menées pour les jeunes par le gouvernement depuis mai 2012, avec, notamment, les emplois d’avenir, les contrats de génération, le blocage des loyers dans certaines zones urbaines et le remboursement à 100 % des contraceptifs pour les mineures de 15 à 18 ans », expliquent les services de Jean-Marc Ayrault.

Les jeunes représentent 22 % de la population active mais 40 % des chômeurs. Par ailleurs, les conditions de vie des jeunes les plus fragilisés sont préoccupantes, a rappelé le Premier ministre.

Ainsi les moins de 30 ans représentent 50 % des personnes pauvres. Plus d’un million de jeunes sont confrontés à une situation de grande précarité. Depuis le mois d’octobre dernier, Jean-Marc Ayrault a donc « mobilisé l’ensemble des membres du gouvernement et leurs administrations pour construire collectivement une nouvelle politique de la jeunesse, qui accompagne les nouvelles générations dans leurs parcours, leur vie quotidienne, leurs projets. L’enjeu est de redonner confiance aux jeunes et de ne laisser personne au bord du chemin ».

La politique « Priorité Jeunesse » s’articule autour de « quatre axes fondamentaux », de « 13 chantiers prioritaires », débouchant sur « 47 mesures concrètes ». Présentation des 13 chantiers prioritaires retenus par le gouvernement :
 

  • Créer un service public d’information, d’accompagnement et d’orientation qui réponde à la diversité des besoins des jeunes.
  • Promouvoir la réussite de tous les jeunes en luttant contre le décrochage.
  • Améliorer la santé des jeunes et favoriser l’accès à la prévention et aux soins.
  • Faciliter l’accès des jeunes au logement.
  • Favoriser l’accès à l’emploi des jeunes.
  • Sécuriser les parcours d’insertion sociale et professionnelle des jeunes.
  • Favoriser le parcours de réinsertion des jeunes détenus ou faisant l’objet d’une mesure judiciaire.
  • Favoriser l’accès des jeunes aux sports, à l’art, à la culture et à une offre audiovisuelle et numérique de qualité.
  • Développer la culture numérique et l’accès des jeunes aux nouveaux métiers de l’Internet.
  • Accroître et diversifier la mobilité européenne et internationale des jeunes.
  • Promouvoir et valoriser l’engagement des jeunes.
  • Renforcer la représentation des jeunes dans l’espace public.
  • Conforter le lien entre les institutions et les jeunes et lutter contre les discriminations.

Détail des 47 mesures concrètes adoptées lors du CIJ sur : www.gouvernement.fr/premier-ministre/des-efforts-accrus-pour-la-jeunesse

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum