30e campagne des Restos du Cœur

Lutte contre les exclusions

Les Restos du Cœur réclament un dispositif fiscal incitatif pour favoriser les dons agricoles.

Les Restos du Cœur et leurs 67 600 bénévoles lancent, ce lundi 24 novembre, leur 30e campagne hivernale ! Pour mémoire, l’an dernier, les 2 090 centres des Restos du Cœur ont servi 130 millions de repas à un million de personnes accueillies. À la veille d’un hiver où, très probablement, plus d’un million de personnes pousseront les portes des Restos du Cœur, l’association cherche à diversifier ses sources d’approvisionnement. « C’est incontournable pour faire face à l’avenir », plaide son président, Olivier Berthe.

Les Restos du Cœur « attendent des signes forts et très rapides » de la part du gouvernement. « Sans une action politique volontariste pour encourager les dons agricoles, les Restos, dont les ressources stagnent, ne pourront faire face à l’augmentation du nombre de personnes à aider », explique le président de l’association.

Si les mesures adoptées sur la filière laitière l’an dernier ont déjà porté leur fruit, reconnaît Olivier Berthe, « il faut aujourd’hui mettre sur pied un dispositif fiscal incitatif pour les dons en nature des agriculteurs et des entreprises agro-alimentaires, dans l’esprit de la loi Coluche, pour toutes les filières agricoles où c’est possible. Le monde agricole et les associations font des propositions concrètes depuis plus de 18 mois sur le sujet : il est temps de ne plus en perdre ! »

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum