Caen : un « village » à destination des sans-abri

Lutte contre les exclusions

Les chalets du village de la Cotonnière, à l’extrémité nord du quartier du Chemin-Vert ont ouvert mi-mars et peuvent accueillir 50 SDF en insertion.

Lieu d’accueil pour les personnes sans domicile fixe ou en logement précaire « capables de vivre en autonomie, en semi-collectivité et de s’inscrire dans un projet d’insertion », les chalets du village de Caen ont pour objectif de servir de relais vers un logement pérenne, via un accompagnement social. 50 personnes, hommes et femmes, sans enfant, peuvent être hébergées.

Sorte de passerelle entre la rue et le logement, ce village de l’espoir, situé au 13 rue de la Cotonnière, se divise en deux parties : un bâtiment collectif  qui sert de « centre d’urgence » et présentant une capacité d’accueil de 22 places pour hommes et femmes avec ou sans chien en chambre individuelle et le « centre de stabilisation » qui peut accueillir 28 personnes réparties dans 14 chalets mitoyens. Dans celui-ci, les usagers sans logement feront étape pour une période de trois mois renouvelable quatre fois et pourront prendre un temps de pause avant de repartir sur de nouveaux projets. Un chalet, divisé en deux T1 ou F1 bis, est aménagé pour deux couples et quatre studios sont destinés aux personnes à mobilité réduite. Tous les autres logements se composent de deux chambres et d’un espace commun. L’accueil au « centre d’urgence » fonctionnera 24h/24. Des commissions d’admission sont prévues journalièrement pour recevoir les plus exclus.

Deux intervenants sociaux et une animatrice travaillent déjà sur ce site pour accompagner les personnes en situation précaire et les aider à trouver des solutions de réinsertion.

Pour en savoir plus :

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum