Le gouvernement prolonge la trêve hivernale des coupures d’énergie

Lutte contre les exclusions
Lutte contre les exclusions

À la demande du ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, GDF Suez et EDF ont accepté de prolonger la trêve hivernale des coupures d’énergie jusqu’au 31 mars.

Le ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, Philippe Martin, a demandé aux deux principaux fournisseurs historiques d’énergie de prolonger la trêve hivernale des coupures d’électricité et de gaz pour impayés jusqu’au 31 mars 2014, pour les foyers en situation de précarité énergétique. Cette date coïncidera ainsi avec celle de la fin de la trêve des expulsions locatives.

La loi du 15 avril 2013 instaurait initialement une trêve hivernale des coupures pour l’électricité et le gaz pour tous les consommateurs à partir du 1er novembre 2013 et jusqu’au 15 mars 2014. GDF Suez et EDF ont donc accepté de prolonger cette trêve hivernale jusqu’au 31 mars pour les clients bénéficiant du tarif de première nécessité (TPN) pour l’électricité, du tarif spécial de solidarité (TSS) pour le gaz, ou ayant reçu une aide du fonds de solidarité pour le logement (FSL) pour le paiement d’une facture d’énergie auprès de ces fournisseurs.

Dans tous les cas, les coupures n’interviendront qu’après envoi d’un courrier de relance.

Pour mémoire, deux numéros verts sont à la disposition des ménages qui souhaiteraient obtenir davantage d’information sur le TPN pour l’électricité ou le TSS pour le gaz :

Pour l’électricité : 0800 333 123

Pour le gaz : 0800 333 124

 

Posté le par

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum