Téléphonie mobile : un « tarif social » d’ici à septembre 2011

Lutte contre les exclusions
Lutte contre les exclusions

Neuf opérateurs de téléphonie mobile viennent de signer une convention avec l’État pour instaurer, sous un délai de six mois, un « tarif social mobile » à 10 euros par mois.

Un forfait de téléphonie mobile à un tarif n’excédant pas 10 euros TTC par mois pour 40 minutes d’appel, assorti d’au moins 40 textos et de la réception d’appels illimitée, voilà l’engagement pris, le 7 mars, par neuf opérateurs, qui ont signé une convention avec l’État.

France Télécom, SFR, Bouygues Télécom, Auchan Télécom, Oméa Télécom, Coriolis Télécom, NRJ Mobile, Transatel et Zéro Forfait s’engagent donc à mettre en place ce « tarif social mobile » dans les six prochains mois, d’ici à septembre 2011.

L’offre sera labellisée par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Elle sera ouverte, « de façon systématique », aux allocataires du RSA.

Le label pourra, néanmoins, être apposé aux « offres grand public » créées par certains opérateurs qui, en dehors du cadre du « tarif social mobile », proposent des prix bas sans appliquer de conditions d’éligibilité au client. Le prochain objectif du gouvernement est de parvenir à un tarif social pour l’internet fixe. Et ce, avant la fin de l’année.

Posté le par Rédaction Weka

Recommander cet article

Réagissez à cet article sur le forum