Téléphonie mobile : un « tarif social » d’ici à septembre 2011

Lutte contre les exclusions

Neuf opérateurs de téléphonie mobile viennent de signer une convention avec l’État pour instaurer, sous un délai de six mois, un « tarif social mobile » à 10 euros par mois.

Un forfait de téléphonie mobile à un tarif n’excédant pas 10 euros TTC par mois pour 40 minutes d’appel, assorti d’au moins 40 textos et de la réception d’appels illimitée, voilà l’engagement pris, le 7 mars, par neuf opérateurs, qui ont signé une convention avec l’État.

France Télécom, SFR, Bouygues Télécom, Auchan Télécom, Oméa Télécom, Coriolis Télécom, NRJ Mobile, Transatel et Zéro Forfait s’engagent donc à mettre en place ce « tarif social mobile » dans les six prochains mois, d’ici à septembre 2011.

L’offre sera labellisée par le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie. Elle sera ouverte, « de façon systématique », aux allocataires du RSA.

Le label pourra, néanmoins, être apposé aux « offres grand public » créées par certains opérateurs qui, en dehors du cadre du « tarif social mobile », proposent des prix bas sans appliquer de conditions d’éligibilité au client. Le prochain objectif du gouvernement est de parvenir à un tarif social pour l’internet fixe. Et ce, avant la fin de l’année.

Posté le par

Recommander cet article